Translate

lundi 24 octobre 2011

San Diego : vous le connaissez, cet hôtel ?




































Cet hôtel est situé dans la ville de San Diego. Enfin, presque dans la ville, parce qu’il se trouve sur une petite ile tout près de San Diego, sur la baie de San Diego. Il a ouvert en 1888 et à cette époque-là, il était le plus grand hôtel villégiature du monde. Aussi, il était le premier à utiliser l’éclairage électrique. Peut-être à cause de cela, les écrivains et les directeurs du cinéma l’a choisi pour le cadre de plusieurs livres et films.

D’un style victorienne, en bois, l’hôtel blanc et ses environs, la plage et la mer inclus, sont connus le plus souvent, me semble-t-il, pour un film de 1959. Souvenez-vous des dames d’un orchestre qui arrivent au Floride … elles descendent à l’hôtel pendant que les hommes les surveillent dès leurs chaises à bascule sur le grand porche … deux de ses dames sont un peu particulières (on peut dire bizarres) et elles s’appellent Joséphine et Daphné … les vedettes de film sont Jack Lemmon, Tony Curtis et Marilyn (l’autre Marilyn, hi hi) Monroe … le film est “Certains l’aiment chaud” de Billy Wilder, vous le connaissez ?

Mais si, mais si, c’est le même hôtel, les amis ! Mais il ne se trouve pas au Floride, comme on dit dans le film, mais sur la charmante ile de Coronado, près de San Diego. “Le Diable en boite (1980) et “Un pourri au paradis" (1990) sont deux autres films qui se situent là aussi.

L’Hôtel del Coronado est désigné comme monument historique de Californie et est inscrit aussi dans le National Register of Historic Places (le Registres des Monuments Historiques des Etats-Unis). Dans une future visite, nous allons regarder l’intérieur. L’hôtel continue aujourd’hui comme un hôtel de luxe mais nous pouvons visiter les restaurants, les boutiques, la terrasse et reposer un peu, même sans être inscrit comme pensionnaires. Ca sera une aventure pour un autre jour. Qui sait ? Peut-être on trouvera quelques indications du fantôme de l’hôtel … oui, la dame Kate Morgan qui s’était enregistrée à l’hôtel le 24 novembre 1892 mais jamais encore vu …

13 commentaires:

tanette2 a dit…

Un hôtel célèbre par les films qui y ont été tournés et par son mystère semble t'il...
Je ne suis pas très cinéphile et je ne connaissais pas mais je ferai bien la visite à l'intérieur au travers de tes photos la prochaine fois.
BIses et bonne semaine.

http://chezrenejeanine.net a dit…

...oui chère Marilyn, "certains l'aiment chaud", nous nous souvenons, mais pas vraiment de l'hotel ! un très bel hotel, que nous n'avons pas eu la chance de voir lors de notre bref passage à San Diego ! et il y a un fantome ! extraordinaire, il f aut habiter là longtemps pour avoir une chance de "la" voir !! merci pour ton très gentil passage sur notre blog, merci pour tes amusantes réparties ! les galopades de cannelle !!! tu parles aussi du ciel bleu, pas aujourd'hui hélas, il pleut ! (chez nous on dit qu'il pleut à seaux!! ou qu'il tombe des cordes!! tu connais?) nous te souhaitons une belle et douce journée, grosses bises de nous trois !!

Daniel a dit…

Coucou Marilyn, super de trouver des coins mythiques comme celui ci qui on servi de décor pour de beaux films!
Toujours aucune nouvelle de Kate Morgan ? Même pas sous la forme d'une dame blanche ?
Bisou A + :))

sandra a dit…

mais dis donc Marilyn ... c'est MON hôtel, le rêve de ma vie !!!!!!! ♥ comme je t'envie de pouvoir l'approcher de si près ♥ gros biiiisous et j'espère que tu as "un peu" pensé à moi en publiant ce post ...

ALAIN a dit…

Quand je revoie "Certains l'aiment chaud", j'attends toujours la dernière réplique : Nobody is perfect, et à chaque fois, cela me fait rire.

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Tanette : moi, comme cinephile, non plus. Mais celui-ce, ce film est classique aux Etats-Unis et meme un peu partout. Tres drole ... et c'est ce que j'aime.

@ Rene et Jeanine : oui, a seaux, c'est la meme ici (raining buckets) ... mais il tombe des cordes, c'est nouveau a moi (merci) ... pour vous, ici il pleut let chats et les chiens ... oui !!!

@ Daniel : pas encore (sauf en blanc-de-fantome) pour Kate ... mais c'es seulement vers 120 ans ... il y a encore du temps ...

@ Sandra : tout entierement en pensant a toi ... tu te souviens de mon comm chez toi ... ?

@ Alain : oui, pour la derniere replique, moi aussi .. avec beaucoup de rires dans tout le film ,,,

Marielle a dit…

Oh Marilyn !! J'adore ce film "Certains l'aiment chaud", les trois acteurs principaux sont tellement formidables. Et je me souviens de ce magnifique hotel.
bises ma chère

Elisa a dit…

Non, je ne le connaissais pas encore Marilyn, d´après les films, non plus. Je dois faire mes recherches
Bisous de dimanche

sandra a dit…

Je ne me souvenais plus de ton comm, alors j'ai cherché ... et si c'est bien celui ci, tu me disais que tu les imaginais toujours sur cette plage, avec le sourire ... j'adore ♥

Marielle en dilettante a dit…

J'ai aussi pensé à Sandra en lisant... Ce film est à revoir et je regarderai le cadre avec plus d'attentions. Un hôtel de 1888, normal qu'il possède son fantôme !!!

Cergie a dit…

On dirait le palais de dame Tartine ! J’apprécie les hôtels de luxe, il m’arrive d’y aller mais je me plais aussi bien sous une tente dans un camping.
(Hercule Poirot ou Miss Marple auraient peut-être trouvé que dame Kate Morgan avait changé d’identité.)

ruma a dit…

Hello, Marilyn, la Californienne.

The graceful sense wraps your artworks.
It's excellent and lovely...

The season of colored leaves, heartwarming atmosphere.

The traditional celebration, kimono infants.

The prayer for all peace.

Greetings.
From Japan, ruma ❀

Hélène (Cannes) a dit…

J'aime plus que tout Some like it Hot ... Je le revois toujours avec un infini plaisir ... Revenue il y a quelques jours de NYC, je suis bien contente de repasser par ici. Bisous Marilyn, et à très vite
Hélène