lundi 9 janvier 2017

Chez moi : La nouvelle année commence


Bonjour les amis ! La nouvelle année commence par la pluie en Californie. Après quelques années de sécheresse, voilà le déluge. J'exagère peut-être. Mais dans le nord de la Californie, les réservoirs d'eau, très longtemps presque vides, ont libéré de l'eau hier, pour éviter les inondations. Et encore plus de pluie tomberont dans les jours qui viennent. Ici, dans le sud de la Californie, la pluie a été superbe jusqu'au présent. Les plantes et les arbres de mon jardin chantent de joie ! Il y a aussi beaucoup de neige dans les montagnes. Cette neige sera utile pour fournir de l'eau plus tard dans l'année. Et les skieurs chantent avec joie, sans doute.

Mais je ne vous ai pas donné une photo de la pluie, mais plutôt un coucher de soleil des jours avant la pluie, lors de l'approche des nuages de l'ouest. De mon jardin, je me suis senti un peu comme Monet en regardant le beau ciel avec des couleurs de l'impressionnisme.

Je vous souhaite une très heureuse nouvelle année 2017, beaucoup de santé et beaucoup de choses qui vous font chanter de plaisir !

mercredi 14 décembre 2016

Aliso Viejo : les livres en vie




Est-ce que les gens lisent aujourd'hui ? Les vrais livres, je veux dire. Le genre que vous tenez dans vos mains, leur papier frais avec le parfum de l'encre d'impression.

J'aime les livres électroniques, ne me méconnaît pas. J'ai beaucoup d'entre eux et mon propre livre apparaît à la fois en format imprimé et électronique. Mais, il y a une petite quelque chose de très spécial d'un livre traditionnel, à moi.

Donc, je suis très heureuse de vous montrer deux photos de la librairie Barnes and Noble. On trouve cette chaîne de librairies dans de très nombreuses villes aux États-Unis. C'est la dernière librairie vraiment grande qui reste encore en vie pour nous. Et plein de vie, comme vous pouvez le voir dans la photo d'intérieur. La file d'attente pour le caissier est très longue !

J'ai observé cette file d'attente, pendant mon parcour de vingt minutes parmi les étagères . Même avec quatre caissiers de travail, la file d'attente persistait. Comme vous pouvez le voir, beaucoup de gens dans la file d'attente ont déjà commencé leur lecture, leur tête baissée pour lire attentivement leurs sélections.

En tant que bon chercheur de marché, il faut être sûr de ce que l'on perçoit. Ainsi, j'ai parcouru la longueur de la file d'attente et observé discrètement - j'espère - les articles dans les mains et les paniers de la clientèle. C'est oui ! Le plus grand pourcentage d'entre eux étaient des livres, avec juste quelques autres articles tels que des vidéos, des lumières de livre et des calendriers.

Le livre, mes amis, reste toujours vivant ! Bravo !  Et moi, je vais attendre, dans la file d'attente, moi aussi !

vendredi 25 novembre 2016

San Diego : Il y a dix ans



C'est aujourd'hui, l'anniversaire !

Alors je publie encore cette photo de la gare de la ville de San Diego.  Celle de l'article du 25 novembre, 2006.

Pour l'anniversaire 10 de 


400 articles pendant 10 ans.  Beaucoup de mots, non ?

Un grand merci à vous tous pour votre soutien.

Et, comme toujours, je m'excuse pour mes 
fautes de langage.   

lundi 14 novembre 2016

Irvine et un peu partout : oui ou non, paisible ou pas


L'élection est terminée. Les gens ont parlé. Mme Clinton a reçu le plus de votes des citoyens. M. Trump a remporté la présidence parce qu'il a reçu le plus de votes du collège électoral.

Quoi, vous pouvez demander? Comment cela fonctionne-t-il? Le collège électoral des États-Unis est compliqué. Wikipedia France donne quelques informations, en français:


L'histoire se répète, en fait. En 2000, M. Al Gore a reçu le plus de votes des citoyens. M. George W. Bush a remporté la présidence.

Sous le ciel bleu de Californie, avec des palmiers qui dansent dans la brise et des fontaines qui chantent doucement, tout n'est pas calme après cette élection. Tout n'est pas paisible. L'histoire se répétera-t-elle encore plus?

lundi 31 octobre 2016

Dana Point : des poissons et de la paix


Le brise-lames au port de Dana Point est souvent un lieu de tranquillité. Pas beaucoup de pêcheurs là-bas, en particulier à l'extrémité, car la marche n'est pas facile. 

Parmi les rochers, parmi les oiseaux de mer avec de l'eau un peu partout, un pêcheur peut réfléchir. Ou il peut méditer, en essayant d'éviter les pensées complètement. 

En tout cas, pendant quelques heures, la brise de l'océan sur son visage, il est certainement content, ce pêcheur. Surtout s'il porte à son domicile plusieurs beaux poissons pour son dîner.

Miam !

lundi 17 octobre 2016

Un peu partout : sans mots


Tout simplement, le plaisir des loisirs

Trop de mots pendant ce temps.

Les politiciens, les analystes, les promesses, des menaces. 

Trop de mots. 

Mieux, parfois, de profiter de certains loisirs silencieux. Très simplement. 

Un cerf-volant, le ciel, l'air frais. 

Et pas de mots.