Translate

vendredi 13 septembre 2013

Mission Viejo : les crimes mystérieux


J'adore lire, c'est très vrai. Et j'aime écrire - même en français, avec des fautes, comme vous le savez ! Mais l'écriture de romans policiers me semble être un effort particulièrement intrigante. Récemment j'ai assisté à une discussion à la bibliothèque dans la ville de Mission Viejo. La discussion a été menée par un romancier de mystère qui a écrit treize livres à ce jour, chacun d'entre eux sur Paris.  Cette écrivaine, Cara Black, vit à San Francisco, mais se rend souvent à Paris. En Octobre, en fait, elle présentera deux discussions à Paris - à l'Eglise Américaine et à La Pierre du Marais.

Lors de ses visites à Paris, elle étudie l'emplacement de ses histoires en détail. Son livre le plus récent a été mis à Montparnasse. La réalité de la ville est montré, à peu près de la façon dont Donna Leon nous montre Venise dans ses romans policiers. Ma photo montre Mme Black avec un souvenir de sa recherche avec la police à Paris. Elle nous a dit que ses coups de pistolet n'étaient pas très précis !

Mais, ses intrigues sont très précises, il me semble. Et c'est encore mieux, non ?  

Je lui ai demandé si elle écrit lors de sa visite à Paris, avec l'inspiration qui l'entoure. Sa réponse : Non, je suis à Paris et il ya tellement d'autres choses merveilleuses à faire ! J'écris quand je rentre à la maison.

Comme c'est vrai, les choses merveilleuses à Paris ...

9 commentaires:

jeanine et rené a dit…

bonjour chere Marilyn, un tres interessant article sur cette "romancière du mystère" auteure de romans policiers, qui vient chercher son inspiration à Paris... nous ne connaissons pas cette personne, nous lirions avec plaisir son ouvrage se deroulant à Montparnasse, un quartier que nous connaissons bien, pour y avoir travaillé 22ans ! nous adorons les romans policiers !
chere Marilyn laisse nous te dire que tu t'exprimes parfaitement en français, tes lectures y sont certainement pour beaucoup !
nous esperons que tout va bien pour toi, de grosses bises de nous deux,(4!), heureux weekend !

Marielle a dit…

ça doit être passionnant d'assister à ce genre de séance surtout avec un bon auteur de roman policier. Tu as de la chance Marilyn !!!
bises

sandra a dit…

Je ne connais pas cette romancière, mais je vais de suite me renseigner un peu plus sur elle ! bon dimanche mon amie, et à très bientôt ...

ZielonaMila a dit…

Interesting post:) Greetings

myko a dit…

C'est agréable d'assister à des discussions dans une bibliothèque à propos des livres.
Bonne soirée Marilyn. Bises ;)

Alain a dit…

Un crime par quartier parisien, un genre inventé par Léo Malet

tanette2 a dit…

Je reviens doucement sur les blogs. Je te souhaite un bel automne et un beau dimanche. Bises.

Cergie a dit…

J'aime beaucoup voyager à l'occasion de mes lectures mais je n'ai pas trop aimé le Paris que montrent par exemple Douglas Kennedy (qui y a un appartement) ou Harlan Coben, il est trop hâtif. Je pense que les écrivains américains tels qu'Hemingway prenaient plus de temps pour connaitre la capitale française... Par contre j'adore voyager dans d'autres endroits du monde et surtout qu'un auteur parle de son propre milieu de vie...

marielle a dit…

Je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer d'écrivain. A Paris, il y a surtout les signatures au moment de la vente de leur livre. Ce devait être passionnant de l'écouter livrer ses secrets de fabrication...
J'aime quand les écrivains étrangers situent une histoire à Paris car ils nous livrent leur propre vision de la capitale souvent différente du réelle mais intéressante. Et pour l'étranger, les chroniques de San Francisco d'Armistead Maupin m'ont fait revivre un SFO que je n'ai pas connu.
Bises et bonne semaine Marilyn