Translate

lundi 26 septembre 2011

Aliso Viejo : un coin tranquille à la bibliothèque


































Vous pouvez me trouver dans cette bibliothèque de la ville de Aliso Viejo de temps en temps. S'asseoir ici pendant un certain temps, lire un journal, écrire une histoire, ou même regarder par les fenêtres - à l'angle, imaginez que - est un petit plaisir, je pense. Alor, mes amis, laissez-nous séjourner et se détendre un peu. Et vous, voudriez-vous lire ... écrire ... sourire ... ou soupire ? Bonne semaine, en tout cas !

15 commentaires:

http://chezrenejeanine.net a dit…

bonjour chere Marilyn, nous aimerions bien lire dans ce coin de bibliotheque, nous comprenons ton plaisir, un endroit tranquille, une bonne lecture, pour rêver et se détendre, merci pour ta gentille visite, Cannelle apprécie beaucoup, et nous aussi ! bonne semaine chère Marilyn, grosses bises de nous ...trois !

sandra a dit…

Hello Marilyn ! alors moi, j'aimerais beaucoup y aller pour te rencontrer et pour que l'on discute lecture, culture, aventure !!!! ♥ Gros gros biiiisous et très bonne semaine ♥ et je te tiens au courant dès que je suis dans l'avion ....

Laure-anne a dit…

Oh oui, ce petit coin est bien tentant...illuminé, il a l'air très calme, j'y ferai bien une petite pause moi...c'est donc là que tu empruntes des livres français?
Très bonne semaine à toi aussi!
Bisous
Laure-anne

Daniel a dit…

Un petit coin tranquille dans tous les sens du terme.
Je m’imagine assis la avec un bon livre, sans doute serais-je distrait par la vue de l’extérieure...
J'ai vu avec un peu de retard que tu avais aimé lire une bande dessinée des "Tuniques Bleues", je suis un grand amateur, j'ai toute la collection des "Tuniques Bleues" et bien d'autres encore...
Bonne semaine à toi.
Bise a + :))

Elisa a dit…

Il me semble un coin très calme!
Merci!
Amitiés
Elisa, Argentine

myko a dit…

Beau coin. C'est toujours agréable de trouver un endroit calme dans une bibliothèque. Tu t'exprimes et tu écris très bien en français, félicitations Marilyn :)

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Laure-anne : oui .. et non. ;-)

Cette bibli a seulement trois livres en francais dans sa propre collectione. Mais on peut faire une commande vers les autres biblis, un peu partout au pays, avec l'assistance de celle-la. Ca marche tellement bien et je le fait, de temps en temps. En general, je fouine par hasard dans les librairies d'occasion pour mes livres en francais ... on les trouve bien rarement, mais on les aime peut-etre de plus ! Je decouvre les ecrivains que je ne connais pas, ainsi, meme recemment un BD des Tuniques Bleues ... !!

http://chezrenejeanine.net a dit…

bon weekend chere Marilyn ! nous esperons que tu trouveras, plein de bonnes lectures à Aliso Viejo, grosses bises de nous trois

ALAIN a dit…

Un coin tranquille ? Peut-être, mais quand tu te retournes tu dois parfois voir cinq personnes qui lisent par dessus ton épaule !

Marielle en dilettante a dit…

Le silence des bibliothèques et l'odeur des livres. Se poser dans un coin et prendre un livre au hasard. Ta bibliothèque est très lumineuse, j'aime beaucoup.
Des bises chère Marylin et à bientôt

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Alain : hihi ... peut-etre il faut faire de la lecture en francais dans ce coin ... moins de probleme par dessus les epaules !!! 8-)

Cergie a dit…

J’aime bien ce qui est en angle, le bureau du maire de Paris à l’Hôtel de Ville que nous avons pu visiter lors de la fête du Patrimoine est magnifique, meublé en moderne sobre, immense et en angle. On ne se sent pas enfermé. Je dis toujours que l’on est comme une petite souris qui aurait creusé un trou bien placé dans un fromage.

Cergie a dit…

L'aîné de mes fils aimait travailler dans les bibliothèques parisiennes ouvertes même tard le soir ou le week-end. Pour ma part, j'aime m'installer dans ces lieux publics, calée dans un bon fauteuil et feuilleter des revues ou des journaux que je laisserai sur place...

Marielle a dit…

Un p'tit coin tranquille pour se détendre, lire ou épier ses concitoyens, pas mal !!

ptitlapin a dit…

Chère Marilyn, quelle belle lumière pour éclairer les pages d'un livre. Bises