Translate

lundi 6 février 2012

Dana Point : l'exercice complet


Comme moi, cet homme voudrait bien faire une promenade à vive allure pendant sa visite au port dans la ville de Dana Point. Je me rends compt qu'il s'avance plus vite que moi. Hmm. C'est peut-être trop de sucreries pendant ma semaine dernière ? En tout cas, c'est un coup du ciel pour mon article de blog.


Je me rends compte, tout  à coup, que l'homme fait un stop subitement en parlant avec un autre homme qui est dans son petit bateau. Le bateau est en panne et l'homme dedans lutte, avec son seul aviron, pour revenir à la cale du quai. Mais pas de souci, monsieur ! Notre promeneur est ici et il vous donnera un grand coup de main. Il faut seulement jeter la corde à notre homme costaud et voilà, il se transforme au remorqueur.



Et hop ! Pas à pas, le bateau prend le chemin au secours. Donner un (vrai) coup de main comme ça, c'est merveilleux, n'est-ce pas ? Les hommes ne se connaissent pas, j'en suis certaine. Après le coup de main, l'homme dans le bateau a dit un grand merci et notre homme a fait continuation de sa promenade … en sifflant une chanson. L'exercice complet ce jour-là – l'exercice cardio-vasculaire et l'exercice au (grands) poids ! Bravo et bonne continuation, monsieur !

16 commentaires:

Daniel a dit…

Le halage, ce fut un dur métier. Les péniches sur les canaux étaient halées par des chevaux et les moins riches par des hommes et des femmes, dur métier...
Ici le halage n'est que tu bonheur..
A + :))

ALAIN a dit…

C'est vrai, dans les ports, on s'aide facilement...certainement plus que sur la route.

tanette2 a dit…

Solidarité : un mot qui a tendance à passer de mode de nos jours...mais si on observe bien on voit, avec, plaisir, qu'il n'est pas tout à fait révolu.
Bises gelées -9°, et bonne semaine à toi.

Emmanuelle a dit…

J'ai un petit pincement au coeur chaque fois que tu parles de Dana Point et de son petit port... Et j'ai de plus en plus envie d'y revenir! L'entraide c'est merveilleux oui!
Plein de bisous, gelés ici aussi!!

http://chezrenejeanine.net a dit…

bonjour chère Marilyn, bel exemple de solidarité humaine ! il est vrai que ça se perd, mais il reste encore des personnes généreuses, et prêtes à secourir leurs concitoyens en difficulté ! nous espérons que tu vas bien, et t'adressons toutes nos amitiés ! bisous de nous deux, et leches de wouaf wouaf ...

Marithé a dit…

En tirant le bateau il fait une bonne action et en même temps du sport.
Dans certaines conditions on aide mieux son prochain, cela se fait naturellement.
Bises

dgi:0050:dgi:0040: a dit…

ici on dit que les gens de la mer sont des gens sur qui on peut compter, je pense que ces pareil partout
bisous ** dgidgi

sandra a dit…

j'adore quand tu nous postes des photos de l'océan, des bateaux ... j'adore l'océan ♥ et je me suis dit que j'aimerais beaucoup m'y promener moi aussi ... sur ce ponton ! Il est chouette le port de Dana Point ! gros gros bisous de ma campagne ou il fait toujours aussi froid !!! Mais j'ai tes photos pour réchauffer mon moral ! à très très bientôt ...

Laure-anne a dit…

Au Maroc aussi, la solidarité est très présente, on peut se faire aider très facilement dans la rue,ils sont très spontanés, cela m'est arrivé plusieurs fois!
bisous, bisous Marylin! et continue tes jolies promenades comme celles-là!

Cergie a dit…

Tu sais à Cergy nous ne sommes pas au bord d'une mer mais nous avons un port près de la rivière Oise qui se jette dans la Seine à Conflans-Sainte-Honorine. Ce n'est pas très facile d'y manoeuvrer entre les péniches et les petits bateaux.
Avec la voiture il m'est arrivé deux fois d'être aidée : les deux fois où j'en ai eu besoin !!!
Bises chaleureuses malgré le froid ici, Marilyn !

Marielle en dilettante a dit…

Belles images de solidarité ! bisous gelées

Marielle a dit…

C'est bien agréable de voir que l'entraide existe encore !!
Tu nous nargue avec ces blles photos de bateaux sous le chaud soleil. Ici en Bourguogne le soleil est revenu mais le froid est glacial comme partout en France.
bises marilyn

tanette2 a dit…

Dans la recette que je publie aujourd'hui, j'utilise les dattes qui viennent de...Californie...
Bises et belle journée à toi.

Alixe de Fougerolles a dit…

bonjour maryline
c'est dans la souffrance que l'être humain redevient humain et c'est tant mieux
lorsques les Hommes ont le "ventre plein" ils ne pensent qu'à leurs ventres et c'est bien triste
bonne fin de journée
je t'embrasse alixe

Elisa a dit…

J´adore tes photos du port!
Cela me souvient fortement le paysage de mes côtes atlantique:)
Bisous de presque weekend
Elisa, en Argentine

Famille Gerdel a dit…

Dis donc, il fait beau soleil, chez toi. Je prendrais bien un peu de votre chaleur.