Translate

vendredi 8 juin 2012

Laguna Beach: des chaises publiques



Nous sommes encore à Laguna Beach et nous trouvons encore quelques meubles extérieures qui sont décorés avec art. Voudriez-vous jouer aux échecs ou aux dames? Ces fauteuils (ou les chaises, en ce cas ?) et cette table se trouvent sur ​​la plage principale, à côté de la promenade, qui est adjacent au sable, qui est adjacente à des vagues de l'océan.

Serez-vous capable de se concentrer sur le jeu à cet endroit? Quant à moi, la réponse est non, je pense. Bien que je n'ai pas tenté de le faire. Peut-être que votre concentration est meilleure que la mienne? Si c'est le cas, préparez vos pièces de jeu et nous allons aller à la plage ! Pourquoi pas ? Il semble que ce soit une belle idée, n'est-ce pas ?




Lequel préférez-vous ... dames ou les échecs ? Êtes-vous prêt ?  Commençons ...







13 commentaires:

tanette2 a dit…

Je ne sais jouer ni aux dames ni aux échecs mais je veux bien apprendre...ces chaises ne se casseront pas de si tôt et elles ont de quoi décourager les voleurs....
Bises et belle journée à toi.

http://chezrenejeanine.net a dit…

bonjour chere Marilyn, il y a vraiment de beaux sièges à Laguna Beach, nous savons jouer , mais nous jouons rarement aux échecs, ni aux dames ! pourquoi ?? nous devrions aller à Laguna Beach ! dans un tel cadre, ce doit être merveilleux, bon weekend chere amie, grosses bises

Marithé a dit…

Ces chaises et cette table pour jouer aux dames ou aux échecs sont très originales et confortables mais il faut penser à prendre les pièces du jeu auquel on veut jouer.
Mais avec le monde qui passe cela doit être difficile de se concentrer.
Bises

marielle a dit…

C'est très beau ! Cela me fait penser aux joueurs d'échecs dans les parcs à New York ou a Miami. En France, ce sont les terrains de pétanque !!! Bisous et bon week end

sandra a dit…

Je jouerais aux dames, car je ne sais pas jouer aux échecs ! mais je pense que tout comme toi, je serais très très tentée d'aller sur la plage au lieu de me concentrer ! il ne nous restera plus qu'à tracer un jeu sur le sable, et de trouver des cailloux noirs et blancs !!! ton beau ciel bleu me rend dingue, car ici, nous avons un mois de juin très tristounet ... BIG BIIIIIISOUS et à très vite !

Marielle a dit…

je viendrais avec Sandra jouer aux dames sur ces magnifiques fauteuils, mais comme tu le dis pas sure que la concentration soit parfaite avec une belle vue sur l'océan !!!
bises et bonne fin de dimanche à toi Marilyn

Cergie a dit…

Il faudrait songer à amener son coussin, sinon elles sont très belles ces chaises publiques qui font penser aux bancs publiques de Brassens. Il manque juste un arbre, un pin parasol par exemple, pour faire de l'ombre.

Elisa a dit…

Salut Marilyn!
Ces chaises, elles sont des oeuvres artistiques!
Bonne semaine
Elisa, en Argentina

myko a dit…

Bonjour Marilyn,
Belle prise de vue, les chaises et de la table sont très originales. Bonne semaine :)

Laure-anne a dit…

Dans un jardin public à Barbès, il y a des tables à jouer comme celles-ci mais en beaucoup moins jolies....j'observais des vieux maghrébins jouer avec des bouchons de bouteilles d'eau! des rouges et des bleus!
Ah, comme j'aimerais faire une partie de dames devant la mer au coucher du soleil! ma grand-mère adorait jouer aux dames!
Gros bisous Marylin!

Hélène (Cannes) a dit…

Luxueuses, les chaises publiques. On se croirait à Barcelone, pour un peu ! ;o)
Bisous
Hélène

Daniel a dit…

Coucou Marilyn.
Voici comment Georges Brassens un chanteur très populaire chez nous les glorifia.
Bisous A + :))
"
Les gens qui voient de travers
Pensent que les bancs verts
Qu'on voit sur les trottoirs
Sont faits pour les impotents ou les ventripotents
Mais c'est une absurdité
Car à la vérité
Ils sont là c'est notoire
Pour accueillir quelque temps les amours débutants

Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes
Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'disant des "Je t'aime" pathétiques
Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

Ils se tiennent par la main
Parlent du lendemain
Du papier bleu d'azur
Que revêtiront les murs de leur chambre à coucher
Ils se voient déjà doucement
Ell' cousant, lui fumant
Dans un bien-être sûr
Et choisissent les prénoms de leur premier bébé

Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes
Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'disant des "Je t'aime" pathétiques
Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

Quand la saint' famill' machin
Croise sur son chemin
Deux de ces malappris
Ell' leur décoche hardiment des propos venimeux
N'empêch' que tout' la famille
Le pèr', la mèr', la fille
Le fils, le Saint Esprit
Voudrait bien de temps en temps pouvoir s'conduir' comme eux

Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes
Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'disant des "Je t'aime" pathétiques
Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

Quand les mois auront passé
Quand seront apaisés
Leurs beaux rêves flambants
Quand leur ciel se couvrira de gros nuages lourds
Ils s'apercevront émus
Qu' c'est au hasard des rues
Sur un d'ces fameux bancs
Qu'ils ont vécu le meilleur morceau de leur amour

Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes
Les amoureux qui s'bécott'nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s'disant des "Je t'aime" pathétiques
Ont des p'tit's gueul' bien sympatiques

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Daniel : un grand merci ! J'aime les chansons de Georges Brassens et aussi le marche aux livres au Parc Georges Brassens a Paris (15eme). Un "win-win" Brassens-iens !!!