Translate

mercredi 26 septembre 2012

San Clemente : pêcher tout simplement dans l'océan


 


Alors. Vous êtes touriste en Californie. Vous aimez l'océan. Vous aimez la pèche.   Mais vous n'avez ni beaucoup de temps, ni d'argent, pour louer une place à bateau pour faire grande expédition. Quoi faire ?

Allez plutôt à San Clemente.  Faire une jolie promenade tout au bout de la jetée.   Et hop !  Prendrez un petit-déjeuner ou déjeuner – un sandwich, une salade ou quelque chose comme ça. Et après, louez une canne à pèche, pour le matin ou l'après-midi, et quelques amorces. (Voir la carte en panneau, sur la gauche.)  Et voilà !  Vous pouvez faire de la pèche, dans l'océan Pacifique, du bout de la jetée tout de suite.

Peut-être vous pouviez plaisanter un peu avec les autres pêcheurs locaux. Les mots, ni en anglais, ni en français, sont requis pour les vrais pêcheurs, n'est-ce pas ? Les histoires poissonneuses se sont fait avec les gestes de la main, en longueur, non ?  "Le poisson le plus énorme du monde ..."

Mais surtout, n'oubliez-pas votre chapeau de pèche … ça fait toujours de la chance !  Moi, je vais donner mon attention au "B.L.T.A." : le sandwich avec lard, laitue, tomate, avocat sur pain grillé avec de la mayonnaise.  En français, ce sera un L.L.T.A., j'imagine ... lard se nomme bacon en anglais.  Délicieux, n'importe quelle langue !

Bon appétit à nous tous, les amis, et aux poissons !




14 commentaires:

http://chezrenejeanine.net a dit…

bonjour chere Marilyn, ah il est bien sympa ton LLTA, rien que pour ça nous irions pécher ! ce qui n'est pas notre grande passion ! mais pour admirer l'Ocean, pourquoi ne pas faire semblant de pécher et d'attraper le plus grand poisson du monde !! nous esperons que tout va bien pour toi, grosses bises de nous "quatre" !!!

sandra a dit…

Tes photos nous invitent vraiment à pêcher tout simplement dans l'océan ♥ sans oublier le délicieux sandwich !!! big bisous et à très très vite ...

myko a dit…

J'aime la 1ère photo. Je suis allée en Californie à San Francisco. J'ai adoré. Par contre San Clemente je ne connais pas. Bonne fin de semaine Marilyn :)

Marielle a dit…

j'adore cette petite maison blanche et bleue, j'y prendrais bien mon déjeuner avec un BLTA, comme toi. J'irais tout au bout de la jetée pour écouter ou plutôt "voir" les conversations des pêcheurs.
bises marylin

Hélène (Cannes) a dit…

Je ne suis pas bonne à la pêche. Peut-être est-ce juste parce que je n'ai jamais investi dans le bon chapeau ? Par contre, je suis parfaite pur les BLT ... J'y rajouterai l'avocat, la prochaine fois, promis ! ;o))
Bisous et bonne journée, Marilyn
Hélène

Cergie a dit…

Oui tu as raison, "lard" se dit "bacon" en anglais, j'en ai beaucoup mangé très dernièrement au petit déjeuner que ce soit en Angleterre ou en Belgique... Et je me suis fait la même remarque.
Tu sais ce qu'on dit en français, et vous le dites sûrement à votre façon en anglais : "les grands esprits se rencontrent"...

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Cergie : oui, j'aime beaucoup quand "les grands esprits se rencontrent"... en anglais, au moins en americain, on dit "great minds think alike" ... 8-)
Je trouve que ce sentiment c'est souvent vrai ... ;-)

ALAIN a dit…

Les Français ne mangent pas ce genre de sandwiches, ils préfèrent un cuissot de chevreuil grand veneur...

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Alain : alors ... "les grands esprits ne se rencontrent pas" en ce cas, je trouve ... hi hi

Daniel a dit…

Coucou Marilyn.
Chez nous nous disons:
10 pêcheurs + 20 chasseurs = 20 menteurs !!!
Je ne pratique pas la pêche, se ne suis pas assez patient pour cela.
Bonne journée A + :))

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Daniel : C'est une bonne phrase et j'en rigole; merci ! Mais ca fait 30 menteurs ... n'est-ce pas ? ;-)

marielle a dit…

Mon père était pêcheur et j'ai passé des heures au bord de l'eau. Je détestais cela puisque je n'avais pas choisi alors je lisais... et maintenant j'aime être au bord de l'eau, ocean,lac, canal... on change avec le temps... J'aime ces jetées typiquement américaines où l'on fait toujours des rencontres avec les locaux. J'ai un billet en cours sur celle d'Ana Maria en Floride. Bisous et bon week end

Marilyn, la Californienne a dit…

@ Marielle : tu as precisement raison. Les rencontres avec les locaux, elles donnent le piment des visites. Au bord de l'eau, tu as peut-etre un peu de la nostalgie maintenant ... C'est vrai, on change. 9-)

Famille Gerdel a dit…

Ah...come on dit au Québec, «je ne suis pas très poisson». ;-))

Mais bon, je saisis qu'il faut d'abord avoir un bon chapeau. ;-)