Translate

lundi 24 avril 2017

Chez moi : le premier vol



Le pilote est prêt pour le décollage. L'équipage est à proximité, en prévision de l'assistance, le cas échéant. Vrrroooom .... vrrroooom ... les ailes commencent à chanter! Et puis, le petit oiseau quitte le nid, tout seul dans le premier vol de sa vie.

Heureusement une très grande feuille sur la plante appelée l'oiseau du paradis est à proximité. C'est très bien, ce nom ! Sous ce buisson, plusieurs plantes plus petites s'accrochent à différents niveaux de hauteur. Un hasard que le petit oiseau a volé dans cette direction? Peut-être.

Ou peut-être la petite poussée par la maman de l'oiseau, son équipage pour ce premier vol, définit la direction. Au début, après avoir atterri sur la grande feuille, le bébé a regardé de côté en côtés, encore et encore. Où suis-je ? Il regardait du bord de la feuille alors que ses petits pieds se saisirent de ce bord. De temps en temps, son petit bec touchait le volet de la fenêtre. Toc, toc, toc.

La femme qui était assise à son ordinateur dans la maison avait entendu ce son plus tôt, plusieurs années auparavant. Elle leva les yeux et regarda, les yeux dans les yeux, le petit oiseau. Toc, toc, toc. As-tu peur, petit ? Mais la femme a vu que l'aide était proche.

Oui, pas d'inquiétude. La maman regardait chaque mouvement de sa petite progéniture. Et comme les mamans savent si bien le faire, elle s'est envolée rapidement du côté du bébé, s'est reposée un moment, puis s'est retournée pour regarder le succès de son petit. Et sa fierté.

les moucherolles ?

11 commentaires:

rené jeanine a dit…

bien décrit ce premier envol, chère Marilyn, le petit oiseau veillé par sa mère, et disposant de différents supports pour ce poser, ne risque rien, de toute façon la maman veille...j'ai peu d'oiseaux dans mon jardin , pies et tourterelles seulement ! j'espère que tout va bien pour toi, beaucoup de remue ménage chez nous suite aux élections, beaucoup d'actions renégates aussi, on dit "tourner sa veste" chez nous, d'autres a appellent ça trahisons, que ne ferait on pas pour
garder une bonne place ! un deuxieme tour tres tendu, car pour contrer la "dame blonde" il faudra voter pour quelqu'un qu'on n'aime pas ! "l'outrecuidant" semble moins actif, plus prudent, esperons le pour l'equilibre du monde ! bonne santé chere amie, heureuse semaine et grosses bises

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : L'outrecuidance, c'est peut-etre a la mode a ce moment, un peu partout ??? Ra la la la la ... j'espere que non ! Les efforts cooperatives ebtre les pays, notre succes ensemble pour tout les pays, c'est bien. Penser, songer, seulement a nous-memes dans nos propres pays, non, non et non. Comme tu le dis, meme M. l'outrecuidant le reconnais ay niubs un peu, des aujourd'hui. Du moins, je l'espere ... Merci pour ton comm, cher ami. Et bonne chance a nous tous. 8)

En dilettante a dit…

Coucou Marilyn
Je te souhaite un joli mois de mai sous le soleil californien. C'est la fête du travail en France mais tu dois le savoir. Je déserte mon blog mais je ne t'oublie. A bientôt et des bisous

Marilyn la Californienne a dit…

@ En dilettante : Un joli mois de mai a toi aussi et bonne fete du travail aussi. Bonne semaine. 8)

Cergie a dit…

Les oiseaux pourraient nous en apprendre, ils sont optimistes et malgré toute la difficulté de mener à bien leurs nichées ils ne renoncent jamais.... J'ai un nid dans un arbuste, pas placé très haut, sans doute un nid de merle noir. Je n'ai pas vu les oeufs mais je ne vais pas déranger.... Le merle mâle chante de plaisir en ce moment, il est fier.

Cergie a dit…

Et justement je pense que les oiseaux ne sont pas les même d'un coté ou de l'autre de l'océan, à plus forte raison au bord d'océans différents. Notre rouge gorge, si familier, et le votre ne sont pas les mêmes, il y a aussi en Guyane française un rouge-gorge qui est encore d'une autre espèce. Je ne sais pas si notre merle moqueur qui est dans tous les jardins français fréquente la Californie...

Marilyn la Californienne a dit…

@ Cergie : Ah oui, les merles moqueurs chantent de toute voix, en haut, sur les arbtres ou les cheminees ou les toits. Par contre, leurs nids sont souvent en bas, dans les arbustes ou les buissons, mas pas de probleme -- ils sont tres forts et ils chassent les autres oiseaux et meme les CHATS en hurlant fortement !!! Souvent ils preparent plusieurs nids aux meme temps ... juste en cas. Alors peut-etre ils habitent dans ton arbuste our peut-etre pas. J'aime beaucoup ces oiseaux, sauf de temps en temps aux 4 heures du matin ! ;)

Marielle a dit…

Quel joli texte Marilyn !! plein de poésie et de réalité également.
Tu dois bien les observer les petits oiseaux de ton jardin ! ils sont si mignons.
Les printemps est arrivé chez toi. ici il fait bien froid, les pauvres hirondelles doivent penser qu'elles se sont trompées sur leur date d'arrivée.
bises

Marilyn la Californienne a dit…

@ Marielle : Ah oui, en regardant le reportage des elections francaises j'ai vu tous les gens portant les blousons et les foulards - il fait froid encore en France ! Je t'envoie de chaleur, chere Marielle. 8)

rené jeanine a dit…

bonjour chere Marilyn, j'espère que tu vas bien ! la chaleur revient doucement chez nous, mais tres douce, 26°C, superieure dans certains regions, mais le sud n'a plus le monopole de la chaleur ! 26 me convient tres bien ! Monsieur l'outrecuidant est en Europe, apres avoir signé un contrat fabuleux en Arabie, il a meme vu le pape, ça ne semblait pas être le grand amour entre eux !! je te souhaite une bonne fin de semaine et un heureux weekend, grosses bises, et calins de mes petits compagnons !

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : Je vais bien, merci, cher ami. Le temps tres agreable ici aussi a ce moment. Surtout avec M. l'outrecuidant si loin -- a 6.000 miles, c'est chouette pour nous. Mais quelque peu embarrassant pour nous americains aussi ... quel culot il a, cet homme !! Mal eleve, on doit dire !! Le pape a bien raison, me semble-t-il. Je te souhaite de tres bon week-end. 8)