Translate

dimanche 20 mars 2016

San Clemente : Cafe Calypso


Ici, nous sommes encore à San Clemente, au Café Calypso, les amis !  Dans un article de blog d'octobre dernier, je vous ai promis d'écrire plus sur les deux soeurs qui dirigent le café. Leur histoire est une histoire de l'immigration, de même que celle de la plupart des familles américaines.

Mais l'histoire de l'immigration de Chen Yen et sa sœur cadette Pan est remplie de suspense et de danger. Les sœurs avec leur famille ont été déplacés de leur plantation cambodgienne, quand les filles étaient âgées de 8 et 6 ans, dans le temps de la révolution communiste.  Leur nouvel emplacement ? Les camps de travail d'esclave des Khmers rouges.

Enfin la famille a fui vers la Thaïlande - traversant directement à travers les champs de la mort de Pol Pot. Les serpents, les tigres, les mines terrestres et les troupes de Pol Pot - tous ces dangers étaient sur la route de la famille. Et puis, ils sont arrivés à la frontière thaïlandaise. Oui, comme vous avez pu imaginer, ils ont été transférés une fois de plus -- dans un camp de réfugiés dans les montagnes du nord du Cambodge.

Lors de la première nuit de la famille dans ce camp, une évasion massive a eu lieu. La famille a été séparée en deux groupes dans la confusion, une soeur dans chaque groupe. Ils ont été miraculeusement réunis après avoir fait leur chemin à travers les montagnes et en arrivant une fois de plus à la frontière thaïlandaise.

Autorisé à rester dans un camp de réfugiés thaïlandais, la famille réunie est resté là pendant neuf mois. Et puis, la liberté enfin ! Avec le soutien d'un sponsor américain, la famille est arrivée en Californie en Novembre 1976.

Une nouvelle langue à apprendre, une nouvelle culture pour comprendre, des diplômes universitaires pour atteindre, savoir-faire culinaire pour parfaire, la citoyenneté d'acquérir - les sœurs ont fait tout cela avec détermination caractéristique. Et puis, en 2002, ils ont fondé le Café Calypso.

Certains diront que cette histoire est un conte du rêve américain. Et c'est comme ça. Mais comme nous le savons, les rêves souvent a l'habitude de ne pas venir à nous facilement ...



20 commentaires:

rené jeanine a dit…

bonjour chère Marilyn, sans doute les rêves ne se réalisent pas tous, mais celui ci a bien réussi, après de grandes difficultés, et beaucoup de travail, les soeurs cambodgiennes, ont fondé ce beau café Calypso" , très belle histoire , un bel exemple pour tous ces migrants qui errent sur la terre en quête de liberté et de paix ! merci de nous avoir conté leur histoire, j'espère que tout va bien pour toi, bonne et heureuse semaine, grosses bises, et câlins de mes petits amis

Cergie a dit…

C'est le destin qui a amené les deux soeurs en Californie et leur courage et leur travail qui leur a donné la réussite. Je me demande ce qu'est devenu le reste de la famille ?
En ce moment l'Europe a des milliers de milliers de réfugiés qui arrivent à ses frontières. La France a accueilli autrefois des personnes avec des histoires extraordinaires venant du Cambodge et du Vietnam.
Mes voisins au bout de ma rue sont d'origine cambodgienne, l'homme a eu la chance de retarder son retour sans savoir que cela lui sauvait la vie à la fin de ses études car il a dû travailler pour payer son retour alors que ses camarades rentrés avant lui ont tous été tués
La femme a fui la capitale en même temps que sa famille, ils ont vécu plusieurs années sur les routes, vivant dehors, se nourrissant d'aumône et de fourmis et puis après avoir été en camp ils ont retrouvé un frère aîné qui était en France et venait régulièrement voir les listes des réfugiés. Une partie de la famille (oncles et tantes) est au Etats Unis, une autre en Australie, une autre aux Etats Unis

Cergie a dit…

Je connais aussi des personnes qui ont été des bats people, les parents de la première petite amie de mon plus jeune fils sont arrivés en France depuis le Vietnam ainsi, l'un après l'autre, chacun avec un de leurs enfants (la fille aînée avec le père, le fils avec la mère). La petite amie de mon fils est née en 1984 en France. Depuis les parents ont bien "réussi", le père travaille dans l'administration (il pilotait les hélicoptères dans l'armée au Vietnam) et la mère a monté un restaurant vietnamien qui marche bien....

Cergie a dit…

Le café Calypso est sans doute un endroit enchanteur...

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : Oui, c'est de l'histoire des gens que nous avons besoin, je pense. Les gens ne sont pas les numeros et les histoires font l'histoire (on peut dire). Le reportage d'aujourd'hui est tout plein de numeros a propos des migrants, mais des histoires, presque rien du tout. En decrivant l'histoire de ces soeurs cambodgiennes, mes pensees etaient souvent avec les migrants de nos jours et je me demande, ou sont leurs histoires ? Les sponsors repondriaient aux histoires, peut-etre ?

Marilyn la Californienne a dit…

@ Cergie : Tes mots a propos des histoires des emigrees sount tellement touchantes aussi. Je ne sais pas ce qu'est devenu les parents de ces soeurs. Comme beaucoup des emigrees a Californie pendant ce temps, peut-etre ils ont trouve du travail aux fermes californiennes, avec les produits agriculturaux tres semlable aux produits cambodgiens -- surtout en resultat d'etant experimentes sur leur propre plantation a la Cambodge ? Je vais demander, la prochaine fois je vais au Cafe Calypso. Mais je sais que toute la famille etaient arrivee a la comte de l'Orange de Californie, toujours ensemble. Comme tu dis, la separation des familles migrantes etaient souvent le cas et les membres de famille restaient loin d'eux-memes, un peu partout au monde. Merci pour ton commentaire; tu mets le visage aux migrants, et c'est du bien, surtout en ces temps-ci.

Marithé a dit…

Les soeurs cambodgiennes ont traversé tous les dangers pour arriver enfin en Californie où maintenant elles ont ce café .
C'est une très belle histoire vraie , réussir à force de travail , elles le méritent ce café .
Bises

En dilettante a dit…

Les gens oublient que l'on est tous des immigrés. Pour certains cela fait si longtemps qu'ils ont oublié... le bouche à oreille des ancêtres n'a pas bien fonctionné peut-être. Immigrer lorsque sa vie est en danger est la pire des choses. Elles ont réalisé un beau parcours. Derrière le rêve américain, il y a beaucoup de travail. Tu leur rends un bel hommage. Bises

Marielle a dit…

Que de dangers, de désespoirs et de combats, le rêve est celui que l'on peut et veut se construire au prix de gros efforts et sacrifices souvent.
Je suis d'accord avec ma copine Marielle, tu leur rends un bel hommage !!
bises Marilyn

Marilyn la Californienne a dit…

@ Marithe : Comme tu le sais si bien, me semble-t-il, etre plonger dans une nouvelle culture, c'est souvent difficile mais toujours tellement interessant ! Je me souviens de ton histoire de tes premiers jours en France. 8)

Marilyn la Californienne a dit…

@ En dilettante : Tu as raison. J'espere que l'interet des gens, aujourd'hui, pour la genealogie peut recreer un sens de merveille pour ce que nous ancetres et tous les imigrees ont fait pour nous. 8)

Marilyn la Californienne a dit…

@ Marielle : Sous le beau soleil du Californie du Sud on peut oublier trop facilement les sacrifices de nos ancetres et meme des autres avec lesquels on partage cet endroit a ce moment-ci. Notre pays des imigrees. 8)

rené jeanine a dit…

bonjour chere Marilyn... solidarité avec nos amis belges ...
http://www.blogator.net/_blogadata/photo/min/cannelledelacolombedor-238634_min.jpg

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : Merci cher ami. C'est si bien dit. Moi aussi, je suis de tout coeur avec les belges et tous les gens dans l'horreur d'hier.

rené jeanine a dit…

bonjour chere amie, merci pour ton gentil passage, je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques, j'espère que vous avez un temps magnifique, mes enfants de paris sont arrivés, tu les connais bien, ils étaient sur la jonque !! heureux weekend, HAPPY EASTER ! grosses bises et calins de mes petits amis ...

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : C'est merveilleux ! Alors, je me demande, Francoise a-t-elle un chapeau de Paques ??? ;) Comme on dit, dans ce chanson (je m'excuse, c'est en anglais): https://www.youtube.com/watch?v=z_CNYntRqfs

Bonnes et heureuses fetes de Paques a vous tous !!!

8)

rené jeanine a dit…

...non Françoise n'a pas de chapeau de Pâques, ps les autres jours non plus, il n'y avait qu'au Vietnam ! bonne et agreable semaine, grosses bises chere amie

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : Aujourd'hui ici on a besoin d'un chapeau de pluie (heureusement, j'en ai un) mais hier, c'etait le temps parfait pour Paques. Bonne semaine, cher ami. 8)

rené jeanine a dit…

bonjour chere Marilyn, un temps bien gris chez nous, il faudra sortir les chapeaux de pluie, que nous avons deja utilisé hier ! je te souhaite un bon et heureux weekend, il doit faire beau en Californie, ce n'est pas possible qu'il ne fasse pas beau en Californie !!! grosses bises et calins de mes petits amis

Marilyn la Californienne a dit…

@ Rene : Ah oui, cher ami, tu as tellement raison (comme d'habitude) !! Il fait tres, tres beau en Californie ... et les oiseaux chantent tres fort dans mon jardin. Ils sont si heureux et moi aussi. Moi, je chant, mais plus discretement ... les voisins n'ont pas si besoin de rigoler comme ca !! ;)